On a envie de changement mais on ne sait pas par où commencer?

Et en même temps, on n’a pas trouvé comment faire pour se libérer ...

  • De cette idée, de cette sensation, de cette émotion qui pose un voile sur le développement de notre activité d’entrepreneure.

  • De cette chose, de ce truc qui tourne dans la tête, dans le coeur, dans l’estomac ou n’importe quelle partie du corps ou de l’esprit, le matin, le soir, la nuit dans notre sommeil.

  • Indice : L’autosabotage n’est PAS un bon business model.
  • En coaching, on a coutume de dire que « tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime. »

  • Il est temps pour nous de nous libérer de nos freins et de nos croyances limitantes pour donner à voir au monde la meilleure version de nous-même, en vrai et sans complexe.

Comment ça marche le coaching en individuel?

  • Une vraie personne (vous par exemple) me contacte selon son mode de communication préféré (mail, mobile, message privé sur Facebook ou Linked-in) et nous échangeons par téléphone ou skype sur ce qu’elle recherche à travers le coaching.

  • Cette étape est super importante.

  • Je sais ce que je peux apporter à mes clientes et jusqu’où je peux les guider dans leur voyage de découverte intérieure.

  • Et je sais aussi dire quand je ne suis pas la bonne personne.

  • La plupart du temps, mes clientes apprécient mon profil atypique : multiculturelle, française toute en étant biberonnée à la culture anglosaxonne depuis toujours, 15 ans dans les RH, 6 ans d’entrepreneuriat, plusieurs reconversions professionnelles en tant que salariée et au sein de ma propre entreprise, passionnée par le coaching et la formation et en perpétuel développement sur ces sujets.