Depuis plusieurs années, je noircis des pages et des pages dans différents carnets. Certains carnets ont des thèmes dédiés pour développer mes programmes de formation et de coaching, mes créations écrites ou dessinées. Et puis il y a des carnets consacrés aux pages du matin, un exercice d’auto-coaching créatif que je vous invite à expérimenter.

Le cadre des pages du matin

1- Choisir un carnet qui vous plaît par sa couverture, son nombre de pages, sa taille, la texture du papier, l’épaisseur du papier, si les pages sont lignées ou vierges, si le papier est blanc ou crème.

2 – Choisir un stylo avec lequel vous aimez écrire: est-ce un stylo à bille, un stylo-plume, un crayon à papier … A vous de choisir ce qui vous donne le plus de plaisir pour écrire.

3- Choisir votre « moment pages du matin ». Selon vos préférences, cela pourra être :

– au saut du lit en buvant votre boisson préférée

– avant ou après votre douche

– chez vous ou dans un café après avoir déposé les enfants à l’école, à la crèche ou chez la nounou

– dans les transports en commun, sur le chemin du travail

L’important est de choisir le moment qui vous convient le mieux.

4- Ecrire tout ce qui vous passe par la tête, occupe votre esprit sans vous arrêter ni vous relire sur 3 pages. Des choses les plus anodines, aux choses les plus profondes. Vraiment TOUT ce qui vous passe par la tête.

5-Relire vos pages du matin après 2 mois de pratique au minimum.

A quoi servent les pages du matin?

Cette pratique est bien connue des créatifs et a été grandement popularisée par Julia Cameron, papesse de la créativité, auteur du best-seller « Libérez votre créativité ».

Jeter sur le papier tout ce qui prend de la place dans votre esprit des plus petites préoccupations même triviales aux projets phares de votre vie est une façon de libérer de l’espace disponible pour autre chose : les choses vraiment importantes pour vous, vos objectifs professionnels et personnels, ce que vous avez vraiment envie ou besoin de réaliser dans la journée. Imaginez que ces pages du matin sont comme votre douche, une mesure d’hygiène pour votre cerveau.

En quoi cela va vous aider à vous recentrer sur l’essentiel?

Si vous tenez un journal des pages du matin, au bout de quelques jours de pratique vous constaterez que :

– Vous trouvez « spontanément » des solutions là vous aviez l’impression d’être coincé

– Vous vous sentez plus zen et disponible pour l’autre

– Vous êtes entièrement concentré sur ce que vous avez à faire dans la journée

– Vous avez de nouvelles idées

Est-ce que vous devez écrire dans un carnet?

Quand on écrit avec sa main (et non un clavier), il se passe des connexions différentes dans le cerveau. La vitesse de votre écriture est plus lente que la vitesse de votre pensée. Ecrire aide à ralentir le tempo de vos pensées et à lui redonner un rythme plus physiologique.

C’est comme si vous repreniez le contrôle d’un cheval sauvage et récalcitrant. Vous redevenez le cavalier de votre monture, en douceur. Vous apprenez jour après jour à conduire votre monture avec bienveillance. Vos pensées deviennent plus puissantes et plus construites. Vous gagnez en assurance et en confiance en vous.

Si écrire sur un carnet n’est pas « votre truc », et que vous êtes plus confortable avec un clavier d’ordinateur ou de smartphone, sentez-vous libre de laisser votre côté « geek » s’exprimer et couchez vos pensées sur votre support numérique préféré.

Est-ce que vous devez écrire vos pages du matin tous les jours sans exception?

Les deux ou trois premières semaines, je vous invite à le faire tous les jours pour expérimenter les changements qui vont s’opérer en vous.

Selon votre ressenti, sentez-vous libre de lâcher la bride à votre monture et à adopter la bonne allure pour vous. Trouvez le rythme qui vous convient.

Ce n’est pas un exercice scolaire, personne ne vous donnera de bonne ou de mauvaise note. C’est un cadeau que vous vous faîtes à vous-même pour vous reconnecter à ce qui est vraiment important et essentiel pour vous.

Les pages du matin fait partie des exercices que j’invite mes clientes en coaching à expérimenter. Leur retour est souvent un nouveau regard sur leur cheminement personnel, une reconnaissance de leurs propres réussites, un stress diminué, des objectifs longtemps bridés qui se concrétisent… C’est un exercice d’auto-coaching que chacun peut faire et qui apporte beaucoup.

Et vous vous commencez quand?