« C’est quoi ton style de coaching? » Troublante question à laquelle je ne savais pas vraiment quoi répondre quand on me l’a posée. Surtout que je ne suis pas fan des étiquettes. Alors qu’est-ce que je propose de différent ? … c’est peut-être la couleur ? ou le goût ? ou rien à voir.

«Ton style de coaching tu choisiras» …

J’ai toujours aimé aider les gens à trouver des solutions à leurs problèmes. Simplement par le dialogue et un art personnel du questionnement, j’aidais des personnes de mon entourage professionnel ou amical – qui m’en faisaient la demande – à y voir plus clair dans leur problématique. Nos échanges les aidaient à trouver en elles les réponses qu’elles ne voyaient pas ou ne voulaient pas voir ou entendre.

On me demandait comment je faisais, je ne savais pas comment, c’était intuitif, instinctif ou comme une amie me le dit bien plus tard «  tu fais de la PNL sans le savoir ». Je posais des questions ouvertes, je servais de miroir, je m’intéressais aux faits et à comment la personne en face de moi imaginait la solution et les étapes pour rendre la solution concrète.

J’ai longtemps résisté à l’appel du coaching … je trouvais cet univers trop hétérogène, et je ne savais pas où mettre le curseur pour moi.

Alors j’ai pris le temps de mûrir cette réflexion et j’ai mis les moyens pour me professionnaliser au sens où je l’entendais moi, selon ce qui me semblait juste et aligné avec mes valeurs.

Je ne fais donc partie d’aucune école de coaching par choix personnel. J’ai choisi mes outils, je me suis formée pour les utiliser à bon escient et je les assume. Et je continue à enrichir ma boîte à outils au gré de mon parcours.

«Des outils de coaching tu auras … et de l’humilité tu garderas !»

Dans ma boîte à outils, il y a 39 ans (bientôt 40) d’expérience de vie, 18 ans d’expérience professionnelle, dont 14 ans dans le management des ressources humaines, y compris 4 ans en tant que chef d’entreprise, des techniques de créativité pour le monde professionnel et une certification comme Praticien PNL.

Et ce qui compte vraiment c’est COMMENT tout cela s’articule dans les accompagnements. Acquérir des outils n’est que la partie émergée de l’iceberg. Les proposer au moment qui semble opportun en fonction de la personne que j’accompagne, c’est toute la subtilité de la formule. Comme c’est subtil, il faut rester humble par rapport au coaching. Le coach est un facilitateur au service du coaché. Le héros de l’aventure c’est vous !

En tous les cas, il me semble qu’un coach est avant tout un professionnel qui sait écouter, vous aide à mettre de la perspective dans vos questionnements, vous aider à cheminer dans votre vie professionnelle, à trouver le moteur de votre motivation à vous, à mobiliser vos propres ressources … bref un coach est garant du cadre du coaching qui doit être sécurisé et sécurisant, il vous guide à votre rythme et respecte la personne que vous êtes et les décisions que vous prenez.

Et c’est pour cette part d’inattendu et d’humain que j’aime proposer du coaching dans mon activité.

Alors comment choisir son coach ?

Il me semble qu’on choisit son coach en fonction de ce qu’on ressent (est ce qu’on se sent en confiance avec cette personne ?), de ce qu’on voit de son professionnalisme, et de ce qu’on entend comme écho à ce qu’on recherche.

C’est pourquoi j’ai pris la décision d’organiser une conférence en partant du constat que rien ne remplace l’expérience vécue.

Alors si vous aussi, vous avez envie de voir les coulisses de mes coachings, d’entendre si cela fait écho en vous, je vous invite à vivre une expérience le temps d’une conférence, mardi 8 décembre à Paris.

Au programme : « Améliorer la qualité de la communication dans vos relations professionnelles, en 60 minutes chrono! »

Le nombre de place est limité, la réservation se fait impérativement en ligne.

Au plaisir de vous accueillir en vrai le 8 décembre.

Amicalement,

Nadège