La PNL c’est simple comme un trajet à l’école

Aujourd’hui une anecdote de ma vraie vie avec un de mes enfants. Je pense qu’on réapprend l’essentiel d’une communication assertive et authentique avec les enfants : la précision des mots, l’intention, et la justesse du ton. J’ai posté ce texte en partie sur facebook en temps réel. Et les réactions accueillantes et favorables m’ont donné envie de partager l’anecdote sous forme d’article pédagogique.

Objectif : porter ses lunettes en classe pour la rentrée 2015

Le 10 septembre 2015 :

2 mois que nous avons ses lunettes. Qu’il les regarde dans leur boitier vert mais ne veut pas les mettre ou alors 30 secondes. 2 mois qu’il ne veut pas les porter parce qu’il voit flou avec.

L’ophtalmo nous avait prévenu, il a l’habitude de compenser, il verra moins bien avec au départ, puis il arrêtera de compenser et verra mieux ensuite. Pas évident, évident comme concept pour un enfant de 5 ans!

2 mois que je le laisse apprivoiser tout doucement l’idée : l’objectif a toujours été qu’il porte ses lunettes en classe pour la rentrée de septembre ET qu’il soit motivé pour mettre ses lunettes.

Repérer le bon moment pour transmettre la consigne

Et puis hier soir, c’était le BON moment pour lui. Il regarde la télé et me demande ses lunettes et les garde sur le nez un long moment. Je lui demande comment il se sent avec ses nouvelles lunettes? Qu’est ce que ca change quand il regarde la télé? » Et il me dit : « je me sens bien et je vois bien. » Il était (enfin) prêt. Le lendemain il emporterait ses lunettes pour l’école et je lui dis. Pour que l’idée fasse son chemin dans son inconscient pendant la nuit.

Inquiet il me demande : comment il va faire? Il a peur de les oublier ou de les perdre ou de les casser.

Je le rassure (et me laisse le temps de murir la façon dont je vais présenter la chose à la maîtresse que je ne verrais pas en personne, plan vigipirate oblige.) Il faut que ce soit simple, efficace et évident.

Mon petit 2ème doit porter des lunettes, une nouvelle habitude à prendre pour lui et la maîtresse.

Le lendemain matin, j’ai écrit un mot pour expliquer les moments où les lunettes devaient être portées et les moments où elles seraient laissées en classe.

La « procédure » du soir pour que les lunettes reviennent saines et sauves à la maison.

Rassurer pour donner confiance

Le brief récap pour mon loulou pendant le chemin :

– Alors dis-moi ce que tu vas faire en arrivant en classe ce matin?

– Je prends mes lunettes dans le sac à dos et je donne le mot à la maitresse.

– Ok quand ça sonne pour la récréation ou la cantine, tu fais quoi?

– Je laisse mes lunettes dans le panier de la maîtresse.

– ok quand tu retournes en classe?

– Je remets mes lunettes.

– Super ! et quand la classe est finie et que tu pars goûter?

– Je prends mes lunettes et je les range bien dans la boîte et dans mon sac à dos.

– Et le sac à dos tu le mets où?

– Sur un porte manteau pour bien penser à le prendre quand tu viens me chercher.

– Bon tu es prêt alors. J’ai confiance en toi, tu es très organisé cela va bien se passer.

Des consignes affirmatives pour atteindre le résultat visé

Cela vous paraît long comme échange et vous pensez peut-être qu’un bon vieux « n’oublie pas de mettre tes lunettes en classe, et n’oublie pas de les ramener à la maison » auraient pu suffire….

Vous voulez que je vous dise ce qui se serait passé alors ? Les lunettes seraient restées bien sagement dans le sac à dos toute la journée.

En validant avec lui tous les moments clefs de la journée, j’ai donné des repères à mon loulou pour l’aider à PENSER à mettre ses lunettes au bon moment.

Si je lui avais dit  « N’oublie PAS de mettre tes lunettes » son inconscient aurait retenu « oublie de mettre tes lunettes ». Exactement le contraire du but recherché.

Le mot pour la maîtresse a été rédigé sur le même modèle : ce que j’attendais d’elle pour aider mon loulou à PENSER à mettre ses lunettes au bon moment et à LAISSER les lunettes en classe quand il est en recréation ou à la cantine, et de lui rappeler de les reprendre le soir pour le retour à la maison parce qu’on a qu’une seule paire.

Bilan positif : 1 mois après

Tout se passe très bien. Les lunettes voyagent chaque jour entre la maison et l’école et tout se passe bien. Mon fils apprécie davantage le travail en classe, car il a plus de confort visuel.

J’ai juste fait un petit rappel de contrôle le lendemain car mon fils avait encore un peu peur d’oublier. Alors je l’ai rassuré : « tu vas y penser, la maîtresse a eu le mot et va y penser aussi et ta copine de classe qui porte des lunettes te le rappellera comme elle l’a fait hier parce qu’elle a déjà l’habitude de mettre des lunettes depuis longtemps. Tu as de la chance, vous êtes 3 pour y penser. Et tu verras que petit à petit tu auras ancré cette nouvelle habitude, et tu y penseras toujours de toi-même. »

Prendre le temps de passer les consignes et faire confiance pour des résultats probants

Cette anecdote du quotidien pour vous dire que prendre le temps de passer les consignes positivement vous fera gagner du temps par la suite, parce que votre enfant, la maîtresse, vos voisins, vos collègues auront l’information de façon claire, affirmative et limpide.

Faire confiance à l’autre dans l’application d’une nouvelle consigne, procédure est un luxe rare dans la vie ou dans les entreprises et pourtant c’est une des clefs fondamentales de la communication assertive et authentique :

énoncer ce qu’on veut de façon affirmative et assertive : dire ce qu’on veut/ attend vraiment comme résultat, aucune négation dans vos phrases.

tout en préservant les ressentis de la personne concernée : il y a un vrai humain en face de vous, parler avec clarté est une marque de respect. S’assurer que les consignes sont bien comprises par un retro-feedback est important.

faire confiance à l’autre : responsabiliser l’autre, lui donner de l’autonomie est épanouissant. C’est un des fondamentaux dont l’être humain a besoin pour vivre une vie épanouie sur le plan personnel ou professionnel.

et une touche de créativité : trouver la façon la plus « parlante », associez une image ou un geste pour transmettre vos consignes avec efficacité.

Sceptique? Essayer, vous verrez 🙂 et racontez votre anecdote dans les commentaires ci dessous.